bully.id, une application qui change et sauve la vie des jeunes

bully.id, une application qui change et sauve la vie des jeunes

«Donnez-moi 1000 vieillards, et je vais sans aucun doute arracher le mont Semeru de sa racine.
Donnez-moi 10 jeunes hommes et je secouerai sans aucun doute le monde.»

C’était une citation de Ir. Soekarno, le père fondateur et également le premier président de l’Indonésie, dans un discours, il y a des décennies. Cela montre à quel point la jeune génération est importante pour la vie d’un pays, et même pour la vie de ce monde. Ban Ki Moon, ancien secrétaire général des Nations Unies, en est conscient, il a déclaré que les jeunes sont les personnes qui ont la passion, l’énergie et l’engagement de faire la différence.

Cependant, il n’est pas facile de vivre sa jeunesse. L’adolescence est une période critique du cycle de développement d’une personne, car des changements biologiques, psychologiques et sociaux se sont produits pendant cette période (Susanti et al., 2018). Une étude publiée par JAMA Pediatrics montre que 80% des jeunes qui se suicident ont des pensées dépressives provoquées par l’intimidation. À cette époque où presque tout peut être fait avec l’aide d’Internet, certains l’utilisent pour intimider d’autres, une action connue sous le nom de cyberintimidation. Cette action désagréable est plus grave que l’intimidation traditionnelle en ce qu’elle amène les jeunes à développer des pensées suicidaires.

En Indonésie, le nombre d’utilisateurs d’Internet a atteint 171,17 millions, la majorité de ces utilisateurs étant âgés de 15 à 19 ans et 49% d’entre eux sont victimes de cyberintimidation (APJII, 2019). Cela en fait la 4ème cause de criminalité contre les enfants après les violations de la loi, les parents violents et la cybercriminalité […] (KPAI, 2018). La cyberintimidation continue de se produire, c’est parce qu’il n’y a pas de définition claire et de réglementation de celle-ci en Indonésie. Le manque de connaissances et d’éducation sur la cyberintimidation et ses différents modes (création de faux profils, porn revenge, etc.), l’incapacité de signaler à la police ou de mener des consultations psychologiques ; le coût élevé de l’assistance juridique des avocats et des conseils de psychologues sont également des raisons de la croissance de la cyberintimidation dans notre pays.

Voyant ce phénomène triste se produire non seulement en Indonésie mais aussi dans le monde entier, Agita Pasaribu, une Indonésienne ayant une formation en droit et en relations internationales et qui développe une grande préoccupation dans les domaines de la technologie, du cyber-monde et de l’autonomisation des jeunes, a fait sa proposition sur comment Internet devrait être utilisé pour faire du bien au lieu d’être un endroit pour se moquer les uns des autre, ce qui conduit à la dépression. Ceci étant, bully.id a été fondé. Il s’agit d’une application mobile qui vise à éduquer, sauver et améliorer la vie des victimes d’intimidation et de cyberintimidation grâce à des conseils juridiques et psychologiques en mettant en œuvre les technologies d’intelligence artificielle, de blockchain et de gamification.

Avec l’aide de l’intelligence artificielle (IA), bully.id sera en mesure d’identifier et d’analyser les conditions d’utilisation et les problèmes rencontrés par les utilisateurs grâce à la synchronisation avec les comptes de médias sociaux et aux questions d’auto-évaluation destinées au utilisateurs. À partir de cette analyse, l’IA de bully.id produira des paramètres de conditions mentales et de brèves réglementations légales. Ces paramètres fourniront des suggestions ; si l’utilisateur nécessite des services émotionnels personnels et / ou une assistance juridique avec des psychologues et / ou des avocats selon le type de conseil suggéré par l’AI.
Non seulement pour ceux qui sont victimes d’intimidation cyberintimidation, mais bully.id est également destiné à ceux qui veulent participer à la création d’une meilleure communauté en ligne, notamment en devenant un dénonciateur. La fonction « Soyez un dénonciateur » dans l’application bully.id est disponible pour toute personne témoin des incidents d’intimidation et de cyberintimidation et souhaite les signaler. Les preuves des rapports seront ensuite vérifiées par le système Blockchain de bully.id. Pour chaque preuve vérifiée, le dénonciateur recevra une récompense sous forme de points de la part des partenaires commerciaux de bully.id.

Le prochain objectif de cette application est de créer une communauté lorsqu’un certain nombre d’utilisateurs est atteint. Des événements hors ligne tels que des séminaires, des ateliers ou des conférences seront organisés régulièrement par bully.id de concert avec cette communauté. Les événements peuvent avoir lieu dans des écoles, des universités ou même des entreprises qui impliquent des jeunes comme principales ressources humaines. L’éducation sur la cyberintimidation et les mesures qui devraient être prises pour la prévenir et la résoudre seront enseignées à une société plus large tout au long de ces événements. «Toutes les formes d’abus ne laissent pas de contusions. Tant que notre société ne reconnaît pas la cyberintimidation pour ce qu’elle est, la souffrance de milliers de victimes silencieuses continuera », a déclaré Agita. Par conséquent, avec cette application en cours de création, Agita souhaite apporter des changements à travers les préoccupations et la gentillesse qui, selon elle, restent au cœur de chacun d’entre nous pour aider les personnes dans le besoin.


Agita PASARIBU | Fondatrice de Bully.id | [email protected]

Collaborateur

Collaborez avec nous, envoyez vos textes à l'adresse [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.