Covid-19 : « Injecter du désinfectant dans le corps », une proposition signée Donald Trump

Covid-19 : « Injecter du désinfectant dans le corps », une proposition signée Donald Trump

Dans une conférence de presse donnée ce jeudi 23 avril, point de presse habituel depuis la crise sanitaire qui ravage le monde et plus particulièrement le pays dont il est le président. Donald Trump, voulant tant bien que mal se glisser dans la peau d’un médecin a fait des recommandations des plus controversées.

Une étude scientifique menée par le ministère américain de la santé concernant le comportement du COVID-19 face à la chaleur, la lumière et l’humidité, laquelle étude est parvenue à conclure que le virus n’est pas résistante en telles présences. « Nous avons identifié que la chaleur et l’humidité étaient des maillons faibles dans la chaîne de transmission du virus. Nous avons identifié que la lumière du soleil, les rayons UV étaient une faiblesse », a expliqué le ministère.

Ce qui n’était qu’une piste pour déceler la faiblesse du virus est immédiatement interprétée par Donald Trump en solution radicale pour traiter ce dernier. Depuis la maison Blanche, le président américain a eu cette idée, non des plus brillantes à en juger certains cadres de la medecine américaine et des scientifiques , qui n’ont pas retenu leurs mots pour critiquer vertement les propos tenus par le premier citoyen des États-Unis. « Imaginez que l’on envoie une lumière très puissante vers le corps, il faudrait faire entrer la lumière dans le corps » suggère le locataire de la Maison Blanche. « Je vois que le désinfectant l’assomme [le coronavirus] en une minute. Une minute. Et est-ce qu’il y a un moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l’intérieur ou presque comme un nettoyage?» a-t-il ajouté.

Des voix se soulèvent comme une averse pour critiquer ces propos jugés irresponsables « Cette idée d’injecter dans le corps ou d’ingérer n’importe quel type de produit nettoyant est irresponsable et dangereuse ».

Et pour totalement passer en dérision les dires du président, Robert Reich, l’ancien secrétaire au Travail du président démocrate Bill Clinton n’a pas mâché ses mots sur Twitter « Les conférences de presse de Trump sont un danger pour la santé publique. Boycottez la propagande. Ecoutez les experts. Et s’il vous plaît, ne buvez pas de désinfectant».

Il faut noter que le fait même d’ingérer du désinfectant est une méthode assez courante chez les gens voulant se donner la mort.

Harry Emstrong Jacques

Je suis Harry Emstrong JACQUES (Jhes) étudiant à l'UEH. Je suis un jeune qui croit et oeuvre pour le progrès. Je suis intéressé par tout ce qui est connaissance, nouveauté, innovation. Passionné par le domaine du social, musicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.