La 5G en Haïti, c’est pour quand ?

La 5G en Haïti, c’est pour quand ?

La 5G, ou cinquième génération de réseau mobile, destinée à remplacer la 4G et la 4G/LTE, est un outil qui promet des vitesses de téléchargement et d’envoi de données beaucoup plus rapide qu’auparavant. Elle va permettre de connecter 100 fois plus d’appareils par unité de surface. Elle permettra d’atteindre également plus de 10 Gbit/s de débit de données qui surpasseront de 10 à 100 fois le débit des réseaux 4G entre autres.

La 5G commence à s’étendre un peu partout dans le monde. En mars 2020, L’Observatoire 5G a estimé à environ 25 le nombre de pays qui disposent d’un réseau 5G commercialisé tels que : Les États-Unis, la Corée du Sud, la Chine, etc… Depuis, de nombreux pays se sont rajoutés à cette liste, le Madagascar et la Suisse entre autres.

La 5G, un outil non adapté pour un pays en retard technologiquement comme Haïti

Comme dans le cas de la majorité des pays pauvres, Haïti peine à avancer technologiquement. Les utilisateurs des services de télécommunications sont fatigués du laxisme de l’État envers ses obligations et envers les fournisseurs de réseau mobile.

En effet, après un peu moins de 20 ans au service de la population haïtienne, les fournisseurs de réseau mobile n’ont pas réussi à doter le pays d’un réseau stable et fiable. La 4G peine encore à être efficace alors qu’elle commence à perdre du terrain un peu partout dans le monde. Elle n’est accessible que dans de rares zones du pays. La 3G quant à elle est beaucoup plus disponible, ce qui fait que le pays compte 2 générations de réseau mobile de retard, donc plus de 10 ans de réseau mobile de retard à rattraper.

La 5G est un outil qui demande d’énormes moyens financiers à court et à long terme pour son déploiement, car elle exige beaucoup plus de nouvelles infrastructures que la 4G. Elle nécessite des antennes en très grande quantité car les ondes autour de 24h/24 ne seront plus diffusées. Vu la situation actuelle du pays, l’État ne pourra pas se permettre d’investir ou de subventionner un projet d’une telle envergure, malgré ses parts estimées à 40% de la Natcom. La situation actuelle du pays fait de la 5G un outil non adapté.

Faudra-t-il changer de téléphone portable pour utiliser la 5G?

Pas nécessairement. Les téléphones portables conçus actuellement par les fabricants sont déjà compatibles avec la 5G. Par contre, ce n’est pas le cas pour les téléphones mobiles fabriqués avant 2019. Les appareils Apple ne sont pas encore compatibles avec la 5G.

Les forfaits, seront-ils plus chers?

La 5G étant d’une qualité supérieure, ses services seront probablement plus chers. Les opérateurs sont libres de fixer leur prix. Mais pour chaque nouveau produit, il y a , dans la majorité des cas, un prix standard de marché.

Y a-t-il des enjeux notables sur l’environnement ?

L’évolution de l’usage du numérique s’accroît de manière exponentielle. Les experts en environnement craignent une augmentation rapide des émissions des gaz à effet de serre dûes au numérique, bien qu’elles soient loin d’atteindre celles du transport, du textile etc… D’autres études sont actuellement en cours adin de déterminer d’autres possibles effets sur l’environnement.

Haïti, est-elle en retard par rapport à la 5G?

Techniquement, Haïti, comme beaucoup d’autres pays, n’est pas en retard par rapport à la 5G car son déploiement n’est qu’à ses débuts. Subjectivement, voir la 5G sur toute l’étendue du territoire national n’est pas pour tout de suite car il nous faudrait d’abord rattraper les 2 générations de réseau mobile de retard, ce qui nécessite plus d’une décennie de travail.

Même si le géant vietnamien de la télécommunication, Viettel, propriétaire à 60% de la Natcom, a déjà lancé la 5G dans son pays d’origine, les utilisateurs haïtiens devront attendre encore longtemps pour profiter de ce service.


Deivi Abreu PERDOMO

[email protected]

Collaborateur

Collaborez avec nous, envoyez vos textes à l'adresse [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.