Le baril de pétrole à moins de 0 dollar aux USA

Le baril de pétrole à moins de 0 dollar aux USA

Le prix du baril de pétrole américain ne cesse de dégringoler. -37,63 $ pour l’acquisition d’un baril. C’est le niveau le plus bas qu’il n’ait jamais atteint. Certains qualifient cet événement historique de journée noire.

La nouvelle pandémie a contraint les gouvernements à adopter des mesures restrictives pour réduire la vitesse de sa propagation. Il semble que certaines de ces mesures mises en place par la plupart des puissances commerciales aient un impact plutôt négatif sur le marché pétrolier. L’une des mesures en vigueur est d’empêcher l’importation de la maladie. Dans cette foulée, les frontières sont fermées à des fins de précaution. Ces mesures restrictives de circuler librement accélèrent la crise économique et réduisent la demande en produits pétroliers.

La concurrence opposant l’Arabie Saoudite et la Russie avait accéléré afin d’attirer le plus de consommateurs que possibles du peu qui reste. Quand l’offre est supérieure à la demande, les entreprises en état de concurrence monopolistique font chuter les prix afin de gagner une importante partie du marché au détriment des autres. Malgré que ces puissances pétrolières aient trouvé un terrain d’entente sur la stabilité des prix, ces derniers ne cessent de chuter.

Les Etats-Unis ont déjà stocké énormément de pétrole, or le contrat de la WTI (West Texas Intermediate) sera périmé ce mardi. Donc les Etats-Unis sont dans l’obligation de se débarrasser le plus rapidement de ces produits. Face à une faible demande et une offre excédante, les autorités n’ont d’autres choix que de faire chuter le prix. Jusqu’à ce qu’il touche son niveau historique le plus bas. Soit moins d’un dollar pour un baril. Certaines personnes paient même pour se débarrasser de leurs pétroles selon l’analyse du prix de baril fait par prixdubaril.com

L’Agence américaine de l’information sur l’énergie a fait savoir que les Etats-Unis ont augmenté leurs stocks de produits bruts d’environ 20 millions de barils la semaine écoulée. Maintenant face à une faible demande, les entreprises américaines de produits pétroliers sont obligées de baisser leur prix.

Le président américain, Donald Trump, a indiqué lundi que les États-Unis avaient l’intention de profiter de la chute historique des prix du pétrole pour remplir leur réserve stratégique, selon le Journal de Montréal. 

Selon le mécanisme du marché : quand l’offre est supérieure à la demande, les prix baissent de façon automatique. Or aujourd’hui, la demande est trop faible, c’est pourquoi on assiste à des baisses de prix inhabituels et inattendus, fléxibles au comportement du marché.

Gusly Jean-Charles

Je suis Gusly JEAN-CHARLES, natif de la ville des Gonaïves, actuellement étudiant en sciences économiques à la Faculté des Sciences Économiques, Sociales et Politiques de l'UNDH et boursier de la Haitian Education Leadership Program (HELP). Je suis passionné de sport et d'écriture. J'invite les jeunes à tirer plaisir et contentement dans les choses de l'esprit et faire de la volonté et de la capacité leur boussole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.