Le Brésil remporte son 9e titre de Copa America

Le Brésil remporte son 9e titre de Copa America

A pas de loup ce dimanche 07 juillet au stade Maracanã à Rio de Janeiro, le Brésil remporte difficilement l’ultime match de la Copa America sous un score de 3 buts à 1 face au Pérou et est sacré champion pour une 9e fois de son histoire.

La Copa America est le principal tournoi organisé par la CONMEBOL pour les pays de l’Amérique du Sud. C’est le Brésil qui a accueilli sa 46e édition cette année avec la participation de 12 pays dont 10 Sud américains et deux invités asiatiques (Qatar et le Japon). 59 buts ont été enregistrés durant cette compétition avec une moyenne de 2,31 buts/match.

Le Brésil, pays organisateur, l’a bien clôturée, suite à un parcours sans faute, en s’imposant difficilement face au Pérou sous un score de 3 buts à 1 (deux équipes qui ont partagé le même groupe). Une victoire faisant l’affaire des nombreux supporteurs brésiliens et permettant à la Seleçao de remporter, après 12 ans d’attente, son 9e titre de Copa America (derrière l’Argentine avec 14 et l’Uruguay, 15) sans son meilleur joueur, Neymar Junior.

En début de la rencontre, Everton a ouvert le score sur une passe décisive de Gabriel Jesus. En toute fin de la première période, soit à la 44e minute de jeu, P. Guerrero a égalisé pour les péruviens sur penalty. Quelques minutes avant la fin de la première mi-temps, Gabriel Jesus a redonné l’avantage à la Seleçao sur une passe d’Arthur.

De retour des vestiaires, le rythme du match avait cassé. A la 70e minute de jeu, l’arbitre a expulsé Gabriel Jesus du match suite à une faute commise sur un péruvien. 90min de jeu, Richarlison a scellé le sort pour les brésiliens sur penalty.

Après cette prestigieuse victoire, plusieurs trophées ont été décernés à des joueurs brésiliens tels que :

  • Alisson B. qui remporte un trophée le désignant meilleur gardien de la compétition. C’est son 3e gant d’or après sa superbe saison tant qu’en club qu’au niveau de sa sélection.
  • Dani Alves qui remporte le trophée du meilleur joueur de la compétition, à 36 ans.
  • Everton, la jeune pépite brésilienne, bénéficie à lui seul deux trophées, respectivement celui du meilleur joueur de la finale et du meilleur buteur de la compétition.

Après ce véritable succès tant rêvé par les brésiliens, le Pérou termine 2e devant l’Argentine 3e et le Chili 4e de cette 46e édition de la CopaAmerica.

James Steevenson Pyram

Je suis James Steevenson PYRAM, étudiant à l'Institut National d'Administration, de Gestion et de Hautes Etudes Internationales (INAGHEI). Je fais partie d'une jeunesse qui commence à s'impliquer activement dans la vie sociale du pays. Car notre cher pays mérite une meilleure société que celle d'aujourd'hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.