Le dialogue de la jouissance

Le dialogue de la jouissance

-Qu’est-ce qui ne va pas encore? Qu’ai-je fait cette fois?
Bertrand demandait pour une troisième fois à Olie ce qui n’allait pas. Pour toute réponse, la jeune femme s’ajusta sur son séant, étreignait d’un geste machinal l’oreiller qu’elle emprisonnait entre ses jambes et lui céda un regard assassin, non sans charme. Son mutisme le contrariait.
Elle n’y croyait pas. Comment osait-il demander ? Pourquoi ne s’en rendait-il pas compte? Elle ne voulait pourtant pas le blesser. Mais cette fois, elle ne pourra s’en empêcher. Du haut de ses 24 ans, elle avait une vision nette et claire de ce qu’elle voulait : vivre pleinement sa vie et en profiter au max.

Elle l’avait rencontré dans un bar 3 mois plus tôt, s’en était éprise sur le coup et s’était pressée de faire sa connaissance. Il était son aîné de trois ans, travaillait dans une petite banque comme comptable et vivait seul. Elle était en dernière année de psychologie. Bertrand est assez imposant avec son mètre 83, une carrure de soldat, droit, ses muscles bien tracés et un ventre en acier avec des reliefs en forme de tablettes de chocolat. Et ça, Olie en raffolait. Ils sortirent ensemble quelques fois puis avaient passé au niveau supérieur. À la chose. Tout le problème était là. Bertrand n’arrivait pas à la satisfaire. Olie n’y comprenait rien. Elle ne savait pas comment aborder le sujet avec lui. Celui-ci était tellement confiant, fier de ses performances que le sujet lui paraissait délicat. Elle veut un homme qui puisse la faire jouir, pas d’un homme qui croit l’avoir fait et s’en vante. Elle n’arrivait plus à gouter à l’orgasme, cette pincée d’euphorie qui agrémentait ses nuits. Sa vie en dépendait ou plutôt sa folie. Elle sentit sa jeunesse lui filer entre les doigts. Olie s’était alors décidée à lui en parler ce soir-là après une ultime simulation.

RefAyiti

-Tu ne sais vraiment pas ce qui ne va pas? lâcha-t-elle enfin.
-Non, puisque je te le demande.
-Mon chou, je ne sais pas comment te le dire sans te blesser. Mais ça ne marche pas sur le plan sexuel.
-Comment ça? On vient juste de le faire tous les deux et ça allait.
-Non. Toi, tu y es arrivé mais moi j’ai simulé. Comme les autres fois d’ailleurs.
-Tu es frigide? Je ne te fais pas de l’effet? As-tu un problème quelconque?
-Pourquoi le problème viendrait de moi et pas de toi? Ça marchait bien avec mes partenaires précédents.
-Tu insinues que j’ai un problème?
-Mais non. Assieds-toi et parlons-en comme des personnes civilisées. C’est un sujet comme les autres. Discutons-en.
Bertrand s’assied à l’autre bout de la chambre sur une chaise, en prenant plus d’espace. Il en avait besoin pour accuser le choc. Olie se rapprocha et le força à la regarder.
-Je ne veux pas dire que tu ne sais pas comment faire ni t’insulter. Je sais bien que les hommes pensent tout savoir à ce sujet. Mais ce n’est pas aussi simple, pas compliqué non plus. Chaque femme a son propre timing, ses façons bien distinctes de l’amener à la jouissance. Nous ne sommes pas comme un téléphone qui possède un mode d’emploi personnel. On est toutes pareilles certes mais combien différentes en même temps. Ça prend du temps pour certaines et un peu moins pour d’autres. C’est pas si compliqué, tu vois. Alors il est bon qu’on parle du sujet afin de savoir à quoi s’en tenir. On fait du sexe un sujet tabou pour nous, les femmes. Nous ne devons pas trop en parler, ni en parler à haute voix. Nous devons tout le temps nous cacher derrière l’acte sans pouvoir se lâcher librement à notre partenaire, lui faire savoir nos goûts et nos désirs. Pourquoi ne pas en parler? C’est un acte fait pour le plaisir des deux personnes, pas pour une seule! Ça va dans les deux sens! C’est bien logique que l’expérience soit bénéfique pour les deux! Je peux te guider si tu veux. Il n’y a aucun mal à ce que je t’aide à m’amener à la jouissance car tu en prendras plaisir toi aussi. Faisons-le ensemble. Partageons! Et nous serons tous les deux satisfaits.
Olie reprit son souffle après de telles paroles. Elle appréhende un peu la réaction de Bertrand qui recouvrait ses esprits. Et à son grand étonnement, il lui siffla entre ses lèvres entrouvertes « Guide-moi », on aurait dit un malade entre la vie et la mort, ménageant ce qu’il lui restait de souffle.

Ce soir-là, Olie fut la femme la plus comblée sur terre. C’est elle qui menait la danse. Elle le guida. Ils ne se sont pas lâché, pas même l’espace d’un soupir. Leurs corps en liesse se fondaient dans une harmonie de sueur et de trémoussements. Ils s’envoyèrent en l’air à plusieurs reprises, avec méthode, en explorant une fois sur deux le fameux point G, survolant même parfois le summum de l’ataraxie. Leur hilarité giclait sur tous les pans de la chambre. Ils gémissaient de plaisir. Bertrand étant rassasié, Olie, elle, épanouie, après une mille et unième – ils n’arrivaient plus à compter – montée au septième ciel, sur le point de s’endormir, il murmura à Olie qui se réveillait de sa dernière transe « Tu as raison. Tu as su me livrer toutes les failles de ton système. La façon la plus simple et la plus rapide de te faire décoller. Les recoins les plus sensibles de ton corps m’appartiennent désormais. Les femmes doivent vraiment en parler. Ah! Ma chère Olie tu es une bombe! »

Ginha

Une passionnée de la vie, de la photographie et de chiffres. Je m’inspire de la réalité, d’érotisme et d’interactions entre les gens pour égayer mes textes. L’opinion des autres m’est essentiel d'où mon amour pour le partage. La lecture est l’un de mes passe-temps favoris.

2 thoughts on “Le dialogue de la jouissance

  1. Un texte très enrichissant
    Surtout dédié à la communauté masculine qui se sent menacé par certaines femmes.
    Parfois un peu de dialogue et de sagesse aident dans une relation. Personne n’a envie de se sentir hors jeux sur le plan sexuel d’ailleurs,c’est pour cela que lorsqu’on n’est pas satisfait on se cherche un plan cul (garçon et fille) autant améliorer les choses avec son partenaire car il y des énergies qui ne méritent pas d’être épuisées
    Merci Ginha!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.