Le silence contre la violence : #BlackOutTuesday

Le silence contre la violence : #BlackOutTuesday

L’affaire George Floyd ne fait pas que consterner. Entre autres, elle concerne chaque individu dans sa dignité humaine. Après la sortie controversée de certaines stars américaines, l’industrie musicale tout entière se joint à la cause des Noirs victimes du racisme et de la violence policière en lançant le Black Out Tuesday (le Mardi débranché).

Blackout Tuesday est un mouvement collectif planifié par des éléments de l’industrie musicale pour protester contre le racisme et la violence policière.

L’action, organisée en réponse aux décès de George Floyd, Ahmaud Arbery et Breonna Taylor, est pour ce mardi 2 juin 2020. Les entreprises participantes s’abstiennent de diffuser de la musique et autres opérations commerciales.

L’appel à l’action a été lancé par les dirigeants musicaux Brianna Agyemang et Jamila Thomas, directrice principale du marketing chez Atlantic Records. Les entreprises participent de différentes manières. Spotify a annoncé qu’il ajouterait un moment de silence de 8 minutes et 46 secondes à certains podcasts et listes de lecture de la journée, durée pendant laquelle le genou de Derek Chauvin fut appuyé contre le cou de Georges Floyd.

Mais Internet n’est pas le seul canal où s’expriment soutien et fraternité. Les chaînes de télévision ont aussi manifesté leur engagement. Le Miami Herald ajoute : “MTV et BET ont noirci leurs écrans pendant huit minutes et quarante-six secondes.”

Au coeur de tout ce chaos, les artistes ont choisi la voie du silence pour manifester leur soutien à Floyd et crier leur mécontentement à la face du monde. Reste à savoir si ce silence sera perçu comme l’éclatement d’un gros coup de tonnerre aux oreilles du sarcasme qui mine depuis si longtemps les relations humaines.

Wislin Prévil

Wislin Altaïr Prévil est étudiant à la Faculté d'Agronomie et de Médecine Vétérinaire de l'Université d'Etat d'Haïti. Amateur éclairé de lecture et d'écriture, il garde la ferme conviction que le pays tant rêvé ne peut découler que d'une jeunesse éduquée et soucieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.