Opération Commando au Wanda Metropolitano !

Opération Commando au Wanda Metropolitano !

Malgré l’absence de la pépite portugaise Joao Felix, les Matelassiers ont giflé le champion en titre sur la plus petite des marges (1-0) à Madrid pour le compte de la première partie de la première manche des ⅛ de finale de la Ligue des champions.

Dans un Wanda Metropolitano chaud bouillant, les poulains de Diego Simeone ont marié discipline, combativité et réalisme pour faire tomber une équipe de Liverpool incroyablement fébrile en défense notamment en première période et en panne d’inspiration dans son secteur offensif.

Dès la 4e minute de jeu, les Anglais ont été cueillis à froid par des Espagnols plus entreprenants en début de rencontre. En effet, Saùl Niguez a ajusté Allisson en reprenant un ballon qui traînait dans les six mètres à la suite d’un corner botté par Koke.

Les Reds, sonnés par cette ouverture du score ont pris l’initiative du jeu pour ne jamais la laisser à l’adversaire (plus de 70% de possession de balle). Les assauts se sont multipliés devant les buts de Jan Oblak mais la défense madrilène, fière de ses habitudes à souffrir et à opérer par des contres a su tenir tête et déjouer toutes les combinaisons de l’équipe Liverpooldienne. Ils ont même failli aggraver le score par Morata à deux reprises si ce dernier n’était pas devancé par Robertson (20e) et buté sur Allison (26e) après s’être joué de Joe Gomes.

En deuxième période, malgré un changement tactique de Jürgen Klopp, suite à la rentrée d’Origi (passage en 3-5-2) pour pouvoir étirer le bloc bas des espagnols, les Reds ne sont jamais parvenus à trouver la faille et ne sont même pas arrivés à cadrer le moindre tir en huit tentatives, une première depuis octobre 2018. Preuve qu’ils étaient en panne d’inspiration aujourd’hui. L’addition aurait été plus salée si Morata ne s’est complètement pas troué au point de penalty après l’heure de jeu à la suite d’une passe en retrait de Renan Lodi qui d’ailleurs a été l’un des madrilènes les plus en vue sur la pelouse.

Ce succès a permis à l’Atletico Madrid de prendre un avantage assez considérable pour la qualification même si on sait que les Reds vont jouer pieds et mains au match retour qui aura lieu le mois prochain à Anfield Road. Un terrain difficile à jouer compte tenu de l’ambiance qui y règne. Ce match promet déjà d’être passionnant car les Reds ne marcheront jamais seuls à Anfield!

Anderson Taylor John

Étudiant en Sciences Comptables à l'INAGHEI. Passionné du sport et de la culture générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.