Pourquoi ne se souvient-on pas de ses rêves ?

Pourquoi ne se souvient-on pas de ses rêves ?

Vous avez peut-être l’habitude d’entendre certains amis ou des membres de votre famille vous raconter leurs rêves, tandis que vous, vous oubliez les vôtres facilement dès le réveil. Quelle serait la source du problème?

Vous avez rêvé de quoi cette nuit? C’est magique, parce que la seule chose dont vous vous rappelez est que vous avez rêvé, mais de quoi ? Vous ne vous en souvenez pas. Vous avez l’impression de subir une amnésie dès votre réveil. Tout le monde rêve, certaines personnes s’en souviennent toujours, mais d’autres se souviennent rarement de leur vie onirique. Le phénomène est étrange, mais ce n’est pas de la magie.

Habituellement, les rêves se déroulent durant le sommeil paradoxal (phase du sommeil au cours de laquelle les rêves dont on se souvient se produisent) qui est la phase la plus courte du sommeil, sa durée est de 15 à 20 minutes et à ce moment-là, l’activité cérébrale est la plus intense.

Au cours d’une nuit, vous vivez plusieurs cycles de sommeil paradoxal, soit 3 à 6 cycles d’une durée chacun de 90 à 120 minutes qui alternent avec des épisodes de sommeil lent. Selon de récents travaux, 80 à 90 % des personnes sont capables de raconter un rêve si elles sont réveillées pendant une phase de sommeil paradoxal et 50 à 75 % en cas de réveil à un autre moment de la nuit. C’est à dire que le sommeil paradoxal jouerait donc un rôle important soit dans la mémorisation, soit dans l’oubli de nos rêves.

Selon une étude réalisée en 2013 par l’équipe de « Life Nogging », qui tente d’élucider le mystère caché derrière ce phénomène étrange, il semblerait que les oscillations produites par les ondes de ceux qui se souviennent de leurs rêves presque chaque matin et ceux qui ne s’en souviennent que très rarement se produisent différemment. Et la plus grande différence entre ces deux groupes, d’après les conclusions de l’étude, réside dans le temps passé éveillé pendant la nuit. C’est à dire que les personnes qui se souviennent le plus souvent de leurs rêves sont réveillées en moyenne 30 minutes par nuit, tandis que les autres, seulement 14 minutes.

Au cas où la personne serait victime d’un accident cérébro-vasculaire (AVC), on observera des lésions au cerveau pouvant même empêcher la production des rêves, malgré un sommeil normal et régulier. C’est le syndrome de Charcot-Willebrand.

Comme vous le savez, les rêves sont monnaie courante et le cerveau humain ne juge pas ces informations d’une importance capitale. Il préfère les effacer très rapidement, pour ne pas se retrouvrer encombré. C’est pourquoi vous oubliez 90% de vos rêves. Le cerveau préfère garder en mémoire tout ce qui se rapporte à vos désirs. Quoi qu’il arrive, dans les cinq minutes suivant le réveil, la moitié est oubliée. Si vous rêvez et que vous vous réveillez pendant votre sommeil paradoxal, il y a plus de chances pour que votre cerveau enregistre le message. Il est aussi possible de se souvenir en partie de vos rêves si vous gardez un papier et un crayon tout près de votre lit. Dès que vous vous réveillez, notez tout ce dont vous vous souvenez… même si ça n’a aucun sens ! Avec un peu de pratique, vous verrez que vos souvenirs seront de plus en plus précis.

Les rêves sont un vaste sujet. Indéchiffrables pour certains, paroles du subconscient pour d’autres. Nous ne rêvons pas toute la nuit, mais sur des périodes précises, dans des phases de sommeil paradoxal. Si le réveil survient après une nouvelle phase de sommeil, il devient presque impossible de se souvenir d’un rêve.

Marckenley Élie

Marckenley Elie, est un communicateur social et un orateur très prometteur. Il est passionné de lecture et amoureux de l'écriture. Jeune poète et Romancier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.