Quand le masque devient accessoire de mode

Quand le masque devient accessoire de mode

Est à constater, une nouvelle tendance : les masques ne servent plus qu’à protéger, c’est également une mode ! Le style, la couleur ou la texture plutôt que le tissus ou la composition sont les premiers éléments pris en compte.

Plus alarmé que jamais par le danger que représente cette pandémie, qui, en quelques mois a su défier les experts, mis a nus des systèmes de santé jugés jusque récemment comme infaillibles, les gestes barrières constituent alors le moyen le plus fiable de se protéger et de protéger son entourage. Ne pas sortir, garder une distance d’à peu près 1m50, se laver les mains, porter un masque sont entre autres les moyens les plus usités pour ralentir la propagation de la Covid-19.

En ce moment où les masques chirurgicaux de type classiques se font rares pour les particuliers, aussi bien par leur demande accrue que par la priorité accordée au personnel soignant, d’autre type de masques envahissent le marché. De simples masques faits maison pour pallier la rareté, ils sont désormais hissés au premier plan. Facile à faire, réutilisables contrairement à bien d’autres types.

Ces masques tendent à subjuguer, ou du moins, au niveau des ménages, ceux de types ffp1, ffp2…

Plus esthétiques et originaux, ces masques en tissus alimentent une autre tendance, celle de la mode. Un masque ne sert plus seulement à se protéger, il est également élément de mode. En chambray, en popeline, en style afro… Les masques généralement qui avant Covid-19 servaient à la protection, sont à l’heure actuelle, objet de sélection selon d’autres critères tels la couleur, le type de tissus… On s’habille ton sur ton ou on essaie plutôt de mettre un peu de contraste qui sera plus ou moins assorti avec son masque.

Conscient de l’évolution de la tendance, dans ce monde plus que dynamique, nombreuses sont les agences, particulièrement en ligne, qui emboîtent le pas et du coup font progresser encore plus les choses en proposant des masques assortis avec des vêtements ou encore en organisant différents concours où les participants pourront faire valoir leur dressing et leurs masques qui ne sont plus seulement d’un vert pâle ou d’un blanc chaud.

Outre, les chambardements significatifs déjà amorcés par la crise sanitaire que représente le nouveau coronavirus aux niveaux politique, géopolitique, social… C’est au tour du monde de la mode de voir certains changements s’opérer, on peut même parler d’évolution dans ce cas-ci, en ce sens que cette nouvelle tendance suscite la créativité et fait découvrir de nouveaux horizons. Le masque, compagnon essentiel de notre quotidien depuis quelque temps, prend une orientation supplémentaire, sans pour autant écarter ce pourquoi il était conçu à la base, nous protéger.

Harry Emstrong Jacques

Je suis Harry Emstrong JACQUES (Jhes) étudiant à l'UEH. Je suis un jeune qui croit et oeuvre pour le progrès. Je suis intéressé par tout ce qui est connaissance, nouveauté, innovation. Passionné par le domaine du social, musicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.