TikTok va être interdit aux États-Unis, annonce Donald Trump

TikTok va être interdit aux États-Unis, annonce Donald Trump

Donald Trump a annoncé, Ce vendredi 31 juillet 2020, qu’il allait interdire l’application TikTok sur le territoire américain, selon France 24. WSJ et Bloomberg, cités par France 24, ont fait savoir que le président Américain prévoit d’agir dès samedi.

Depuis plusieurs mois, Washington suspecte l’application mobile chinoise de partage de vidéos, de servir de moyen d’espionnage pour la Chine. L’application la plus téléchargée par les adolescents du monde (en 2020) n’aura plus droit de faire parler d’elle aux États Unis. Ainsi, en déciderait Donald Trump dans sa guerre commerciale contre la Chine. « En ce qui concerne TikTok, nous l’interdisons aux Etats-Unis » a annoncé le numéro 1 de la maison Blanche, face à quelques journalistes présents dans son avion présidentiel Air Force One vendredi.

Pourquoi Donald Trump s’enprend à TikTok ?

Le 6 juillet dernier, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo avait déjà dit qu’il « envisageait » d’interdire les applications de médias sociaux chinois. L’application développée par le groupe chinois ByteDance, est soupçonnée ouvertement d’espionnage par Donald Trump. Le président américain s’est rendu compte que l’application qui compte aujourd’hui environ un milliard d’utilisateurs à travers le monde, n’est pas utilisée par les chinois, mais une autre application équivalente du nom de Douyin, développée par le même groupe et dont les données sont stockées sur des serveurs différents.

Lire aussi >>> TikTok : l’appli du moment

Selon le quotidien new-yorkais, The New York times, Donald Trump pourrait prendre un décret se basant sur « l’International Emergency Economic Powers Act » afin de contraindre les magasins d’applications américains à retirer TikTok de leur catalogue. « J’ai cette autorité. Je peux le faire avec un décret », a lancé Donald Trump. L’application mobile pourrait être reprise par le géant Microsoft, ont fait savoir plusieurs médias américains dont Fox News et The New York times.

Rappelons que Donald Trump ne sera pas le premier chef d’État à prendre cette décision. Le 29 juin dernier, l’Inde bannissait déjà 59 applications chinoises, dont TikTok. Le Pakistan aussi vient de lancer récemment un ultime avertissement au groupe Bytedance pour supprimer des contenus qu’ils jugent immoraux sur TikTok.

Marckenley Élie

Marckenley Elie, est un communicateur social et un orateur très prometteur. Il est passionné de lecture et amoureux de l'écriture. Jeune poète et Romancier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.