Une doublure, moi qui croyais être l’unique !

Une doublure, moi qui croyais être l’unique !

Chérie, j’ai un truc à te demander.

C’est quoi?

T’as pas de petit ami?

Quoi? Mais on sort ensemble toi et moi.

Oui je sais. Mais ma petite amie à moi, on sort ensemble depuis quatre ans. J’avais oublié de te demander si toi tu avais déjà quelqu’un.

Quelle zone est-ce donc cela? Je répondrais bien quelque chose mais ma main est bloquée sur le clavier. Steve et moi sortons ensemble depuis déjà quatre mois. On a vécu beaucoup de choses ensemble. Il s’est donné un mal fou pour me courtiser. Tellement gentil et doux. J’avais craqué au bout d’un mois. On avait hâte de se retrouver l’un dans les bras de l’autre… J’étais aux anges et lui aussi, du moins il le paraissait. Notre relation était stable. On avait des amis en commun ; ou plutôt il avait beaucoup d’amis. Ça ne dérangeait pas. Mais j’étais pas tout le temps à l’aise avec tous ces garçons. Ils semblaient tout savoir l’un sur l’autre.

RefAyiti

Cette stabilité que je décris ne correspond pas à ces SMS qu’il venait de m’envoyer. Je n’y avais rien compris. Alors je me suis rendue chez lui. Il n’a pas eu du mal à me dire qu’il a fait de tout son possible pour que je ne remarque pas l’existence de sa compagne, la vraie. Qu’il me respecte beaucoup et qu’il ne mélange pas tout. Je l’ai écouté puis je suis repartie sans rien dire. Je n’avais rien à dire. Je suis rentrée chez moi, me suis assise devant la télé. Ce soir, mes yeux ne voyaient pas les images qui défilaient sur l’écran mais celles de cette relation. Je m’étais dit pour une fois, qu’après tous les échecs, celle-là va marcher. Pourtant, je me trompais depuis le début.

Ce n’est pas la première fois qu’on me trompe. Ce n’est pas ça l’histoire. C’est… Comment étais-je censée savoir qu’il fréquentait une autre? La vraie question c’est : que faisait-il avec moi? Il avait oublié de me demander si j’avais quelqu’un! Merde! Il m’a courtisé tout en ayant une vraie relation, et ça j’aurais dû le deviner? Les hommes ! Ils nous utilisent puis nous jettent quand ils en ont fini. J’ai compris qu’ils ne peuvent pas s’en passer. Ils font la cour tout le temps. Dès qu’ils voient une femme, ils se mettent à la chasse. “Peu importe si elle me prend au sérieux. Moi j’ai déjà tout ce que je veux. Je veux juste profiter.” Ils sont combien à faire ce coup là? Après c’est toi la fautive. Oui. On te dit que t’es une fille facile. Que tu aurais dû comprendre dès le départ , tu aurais dû attendre. A force d’entendre ça tu finis par y croire.

A toutes ces femmes qui ont déjà vécue ce genre de chose. Ce n’est pas toi le problème. C’est lui! Lui qui cherche toujours à exposer sa virilité à tout bout de champ. Lui qui veut toujours se vanter d’on ne sait quoi. C’est lui qui ne se respecte pas. Lui qui est un *** ! Lui qui ne pense qu’à défaire sa braguette. Le mensonge est pour lui une seconde nature. Tout ceci relève d’un problème de société, la nôtre, et bien d’autres encore, qui sont fondées sur des bases machistes, où le garçon est le seul coq de la basse cour. Et ce problème ancré en nous, en notre culture de peuple, est bien loin de son terme.

Ginha

Une passionnée de la vie, de la photographie et de chiffres. Je m’inspire de la réalité, d’érotisme et d’interactions entre les gens pour égayer mes textes. L’opinion des autres m’est essentiel d'où mon amour pour le partage. La lecture est l’un de mes passe-temps favoris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please wait...

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Voulez vous être notifié de nos derniers articles? Entrez votre nom et votre adresse électronique.